L’ombudsman

William A. Smith
William A. Smith

William A. Smith a été nommé au poste d’ombudsman le 1er juin 2016.

Il est né et a grandi à Sydney, en Nouvelle-Écosse, et a commencé sa carrière dans la Gendarmerie royale du Canada en 1979.

M. Smith a pris sa retraite en mai 2012 alors qu’il était sous-commissaire et commandant de la Division B (province de T.-N.-L.) après 33 années à la GRC. Au cours de sa carrière, il a servi dans six provinces et sept divisions. Il a fait partie pendant plusieurs années des services généraux ainsi que divers groupes, dont les crimes graves, les services de la circulation, les services de police des Premières Nations, les finances, l’administration, la formation, les enquêtes criminelles ainsi que la protection des personnes de marque, notamment à titre d’officier responsable de la sécurité du gouverneur général de l’époque, Son Excellence Roméo LeBlanc.

En février 2012, M. Smith a accepté le poste de directeur général des services correctionnels pour la province de la Nouvelle-Écosse, supervisant les services correctionnels de garde ou communautaires pendant plus de quatre ans.

Il est diplômé du Collège canadien de police en études policières générales et supérieures ainsi que titulaire d’un diplôme en criminologie de l’Université Memorial de Terre-Neuve et d’un baccalauréat ès arts en sociologie de l’Université Saint Mary’s, à Halifax. Il a également suivi le cours international des officiers supérieurs de police à Melbourne, en Australie, et le programme de gestion générale de l’Université Queen’s.

M. Smith a reçu une citation du Chef de commandement de la GRC, la médaille d’ancienneté de la GRC, l’Agrafe de bronze de la GRC, l’Agrafe d’argent de la GRC, la Médaille du jubilé d’or de la reine Élisabeth II et la Médaille du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II. Il a été nommé membre de l’Ordre du mérite des corps policiers en mai 2009 par la gouverneure générale de l’époque, Son Excellence Michaëlle Jean; et a reçu la médaille de la Défense nationale de la France (échelon or) en 2011 lors d’une cérémonie à Saint-Pierre et Miquelon.